Pourquoi recourir à un PERP ?photo d'un groupe de salariés en entreprise pour symboliser le PERP

Vous venez d’estimer votre retraite. Cela ne correspond pas au revenu que vous espériez et souhaitez mettre en place une solution qui pourrait vous garantir un complément.

Qu’est-ce qu’un PERP ?

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) est un produit d’épargne dédié à la constitution d’un supplément de revenus en vue de la retraite. Il vous permettra de bénéficier d’une rente à partir de l’âge de la retraite.

Il est accessible à tout type de personnes, professionnelles ou non, salariées ou non.

Suivant votre contrat vous pourrez l’alimenter avec des versements libres ou programmés.

Avant la retraite les retraits ne sont possibles que dans les conditions suivantes :

– fin de vos droits aux allocations chômage à la suite d’un licenciement ou impossibilité de retrouver un nouveau mandat social dans les deux ans suivant la fin de votre dernier mandat social ;

– cessation d’une activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire ;

– décès du conjoint ou partenaire de Pacs ;

– survenance d’une invalidité vous plaçant dans l’impossibilité d’exercer une activité professionnelle quelconque ;

– situation de surendettement, la demande de déblocage devant être à l’initiative du président de la commission de surendettement ou du juge ;

Quelle est la fiscalité d’un PERP ?

Pendant le versement,

Les sommes versées sur un PERP sont déductibles du revenu global du souscripteur, pour chaque membre du foyer fiscal avec pour plafond :
– soit à 10% des revenus professionnels de l’année précédente, pris dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale,
– soit à 10% de ce plafond annuel SS si ce montant est supérieur.

En Phase d’épargne, pas d’imposition.

  • En sortie, Si rente
    • Régime des pensions et retraites, IR avec abattement 10%
    • Prélèvements sociaux (taux en vigueur)
  • Si sortie en rente et capital (20%)

Deux possibilités :

Montant du capital après abattement de 10% à incorporer dans les revenus de l’année avec IR et prélèvements sociaux
Ou prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5% à incorporer dans les revenus de l’année avec IR et prélèvements sociaux

Comment est calculé le montant de la rente ?

La plupart des contrats vous permettent de sortir en rente et en capital à concurrence de 20% du montant total épargné.

Vous pourrez prétendre à bénéficier d’une sortie totale de votre capital sous deux conditions :

La rente n’excède pas 480 € par an

Vous décidez l’achat d’une résidence principale à condition de ne pas avoir été propriétaire dans les deux précédentes années.

De nombreuses données sont prises en compte dans le calcul de votre rente :

  • Le montant du capital
  • L’âge du souscripteur
  • Le type de souscripteur (homme ou femme)

On n’utilise une table de mortalité, selon l’âge et le sexe, pour convertir le capital du PERP en rente.

Cette table de mortalité n’est généralement pas fixée en début de contrat. Elle évolue avec la durée de vie.

Plus l’allongement de l’espérance de vie augmente, moins le montant de la rente s’en trouve élevé.

Fermer le menu